Sur Ahmed

Journaliste et chef d'entreprise production et communication web Militant pour le droit de choisir. Ancien engagé volontaire de l'armée, mon parcours atypique me conduit vers le monde du théâtre et de la danse contemporaine en tant qu'auteur et acteur ; au cinéma aussi, avec un rôle dans le film "Rengaine" de Rachid Djaïdani sur le racisme intercommunautaire. Chroniqueur dans la 1ère saison du Grand Journal de Canal+ en 2003, j'écrit dans la revue Prochoix, le Huffington post blog et plus récemment le Figarovox

«Détruire le fascisme islamique»

«Détruire le fascisme islamique»

Quelle règle non écrite impose à celles et ceux qui ont quittés leur religion, comme Zineb El Rhazaoui, ou bien qu’ils critiquent seulement ses dérives comme Mohamed Sifaoui, une émancipation sous haute protection policière ? Comme quelqu’un qui vit sous une épée de Damoclès la journaliste ne prend pas de détour, elle débute un chapitre par […]

Non Marouane Mohamed n’est pas le “porte-voix des musulmans”.

Non Marouane Mohamed n’est pas le “porte-voix des musulmans”.

Les deux plus grands meurtriers de masse de la fin du siècle dernier et de ce début de millénaire sont incontestablement la finance et l’islamisme, le premier s’en prend indistinctement à tous ceux qui ne sont pas milliardaires quand le second choisit prioritairement d’assassiner des Musulmans. Marwan Muhammad de son vrai nom Marouane Mohamed, à […]

Lettre d’un ami

Lettre d’un ami

J’ai reçu ce courrier qui m’a profondément bouleversé, avec l’autorisation de l’auteur j’ai voulu vous le partager. Depuis que j’ai décidé de m’exposer dans ce combat contre l’obscurantisme et pour la laïcité, ces témoignages d’amitiés, ces partages d’expériences, ces rencontres de destin à destin sont devenus la source de ma volonté. Bonjour Ahmed. Je suis […]

Rassemblement Républicain du 18 juin

Sous les tonnelles que nous avions installées Place du Châtelet, une vingtaine de personnes s’était rassemblée pour célébrer, en cette date anniversaire du 18 juin, l’esprit de résistance, de combat et du refus de la capitulation. Vingt personnes, ça peut paraître peu mais avec ces vingt personnes là, on peut tout. Une journaliste me demande […]