Charlie Hebdo : ça cicatrise lentement.

Charlie Hebdo : ça cicatrise lentement.