«Je m’appelle Ahmed et j’invente le Parti de la Société Civile »

Je le fais par amour, l’amour mauvais des jours mauvais. J’ai lancé cet appel à l’insurrection du sens par nécessité, par besoin d’être aimé et de me sentir moins seul. Vous comprendrez que je n’ai aucune gloire à en tirer. L’époque impose l’exercice de la liberté et de l’audace : annoncer la vérité, le cœur déchiré et proclamer ce que d’aucuns appelleraient le destin, et son cortège de tragédies qui contraint les créateurs à en inventer un ailleurs. La création, l’art, l’invention, exercés sans autre intention que de rassembler ces solitudes. Je connais moins les partis politiques que leurs turpitudes, qui ont le génie du dévoiement de la chose publique, quand le compromis se confond avec la compromission et que le consensus devient l’art de la trahison, quand la vision créatrice est empêchée par de basses manœuvres et de pauvres tactiques personnifiées en ridicules stratèges, ils n’auront finalement rien commis de plus condamnable que d’avoir inspiré la jeunesse de par leurs propres perversions.

La République est une ambition, un territoire imaginaire. Comme en leur temps nos sauveurs, qui par amour et par audace, encore, rejoignaient un territoire qui n’existait que par le pouvoir de leur propre volonté. Ils ont fait le choix de la raison en acceptant cette folie, où chacune de leurs solitudes faisait sienne l’idée d’une France à la fois libre et londonienne. J’ai appelé des fous et ils sont venus et ils viennent encore rejoindre un nouvel espace, cyber, qui cette fois se passe de frontières et de cerbères. Je n’ai d’autre vocation que de creuser le chemin, encore une fois, n’y voyez aucune autre prétention que la pratique de mon art, que je vous expose ici, redoutant moins le ridicule que la lâcheté. Le chemin de l’horizontalité, d’une structure qui offre un pouvoir sans privilège et sans limite en faveur des intelligences au service de la bienveillance.

Ahmed Meguini, @Ahmed

Rejoignez le mouvement pour un Parti de la Société Civile

[clean-login-register]

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/240637144″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

Commentaires

  1. Reine Zinzin

    ” La République est une ambition, un territoire imaginaire. ”
    Un possible toujours en devenir, inscrit dans le marbre. À vocation universelle.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *