Je m’appelle Anh Tu et j’ai rejoint le mouvement LaïcArt. Je n’ai pas l’instinct grégaire et une aversion pour le prosélytisme -religieux ou politique. D’ailleurs je suis entrée en résistance religieuse pendant mon adolescence américaine, face aux tentatives d’embrigadement multiples des adultes “bien intentionnés” recrutant au nom de Dieu. Le débat créationniste s’était même invité jusque dans mon cours de sciences naturelles. Heureusement, j’ai eu la chance de suivre une double éducation française/américaine pendant cette période. Ça développe le sens critique.

Quand à mes parents, vietnamiens, ils m’ont légué les valeurs culturelles qui sont liées à mes racines et qui me nourrissent en tant que citoyenne française : partage, solidarité, éducation, respect des autres.

Mais revenons à l’instinct grégaire. J’ai des convictions, OK. Le souci de l’équité, oui. J’y ajoute Égalité des chances, Liberté d’expression (ne-peuvent-être-vendues-séparément). Pourtant, cela fait des décennies que, spectatrice impuissante je regarde les politiques professionnels sans conviction sociale apparente se moucher avec, sur un air de parade républicaine. Alors pour cesser de donner mon temps de cerveau à ces combats politiques stériles et cesser de m’indigner -principalement en mon fort intérieur, j’ai décidé d’enfin agir et de rejoindre le mouvement LaïcArt afin de faire poids. Tous ensemble j’ai espoir que notre voix, celle de la société civile, saura se faire entendre.

Anh Tu

[clean-login-register]