« Je m’appelle Catherine et j’ai rejoint le Parti de la société civile. »

Je suis retraitée, ayant travaillé dans l’industrie métallurgique avant de devenir prof de Français. Longtemps nomade mais Française partout où je suis passée, Je pense que la société civile peut, et doit exercer son influence sur la vie politique d’un pays.
Je me suis inscrite parce que :

– Je refuse de laisser le FN s’emparer des symboles de la République, une, indivisible et laïque, pour tromper les gens sur ses véritables intentions.

– Je refuse la professionnalisation excessive de la classe politique française, source de tous les clientélismes quand ce n’est pas de corruption, qui sclérose le pays, le paralyse et in fine l’affaiblit.

– Je refuse que quelques élus, malfrats répertoriés de notoriété publique, osent prétendre représenter le peuple français et puissent se présenter aux élections sans être désavoués par leur parti.

– Je refuse la honte des altercations indignes à l’Assemblée Nationale, aussi hypocrites que bruyantes et vulgaires, puisque ensuite ces mêmes élus déjeunent ensemble à la même table.

– Quant aux privilèges des députés, concernant notamment leur retraite ou la gestion de leurs indemnités, ils ont été courageusement dénoncés par de jeunes élus (il y en a) mais si peu nombreux que leur voix a été rendue inaudible par la cohorte des “piliers” de l’hémicycle. Et je ne parlerai pas du lamentable spectacle d’un hémicycle quasiment vide lors de certaines séances.

J’ai toujours voté à gauche. j’ai parfois voté pour un candidat que je ne respectais pas mais moins dangereux que son adversaire. Pour éviter ça, agissons pour changer la vie politique en France.

La réussite n’est jamais assurée mais l’échec est certain si l’on ne fait rien.
La France est bourrée de talents, d’intelligence, d’esprit d’innovation, unissons nous et oeuvrons pour dégager les canailles et les véreux qui déshonorent et affaiblissent le pays.

[clean-login-register]

Commentaires