Je vous écris pour vous dire à quel point vous me rendez fier

Malgré l’injustice, la violence aveugle, les assassins et leurs complices, ceux qui nous tuent et ceux qui pensent en tirer profit en nous invitant à renoncer, nous sommes toujours debout, toujours vaillants, et nous nous résistons à la peur, bien mieux que les conspirateurs, les acteurs terrés de la terreur. Je vous écris pour vous dire à quel point vous me rendez fier d’être de votre peuple. Tout n’est pas parfait non, mais cette humanité faite de faiblesses, de noblesse, d’erreurs, de compromis, de compromissions aussi, donne à chacun l’occasion de faire face à son destin et d’assumer la somme de ses actes pour seule vérité. Je vois autour de moi des femmes et des hommes éblouissants de grâce et d’élégance, virevoltant dans le tourment du mauvais vent avec assez de cœur, même déchiré, pour rester vulnérable à la morsure des loups, pour que d’autres cœurs épuisés par la tempête gardent un phare, un cap, un espoir, une promesse de rivage, de matin calme, la chaleur de l’amour sans conquête, celui des sœurs et des frères et des inconnus que l’on connaît depuis toujours et qui ne renoncent jamais.

Ahmed Meguini