Quelques semaines à peine après la visite du Président iranien Hassan Rohani, la presse officielle d’Iran, soit le régime iranien, vient de renouveler sa fatwa contre Salman Rushdie en offrant 600 000 $ à qui le tuera. Nous n’avons rien dit ou presque le 14 février 1989 lors de sa première condamnation à mort, qui précédait un appel au terrorisme offrant déjà une récompense à ses potentiels assassins. À l’heure où nous sommes attaqués, où notre jeunesse est assassinée, où nos écoles rendues coupable de propager la laïcité sont menacées de carnage, le renouvellement de la fatwa contre un homme qui défend ces mêmes valeurs n’est rien de moins qu’un acte de guerre contre les valeurs de la France. Le gouvernement de la France se rendrait complice de ce projet terroriste en maintenant ses relations avec l’Iran.

Ahmed Meguini

Pétition : Soutien à Salman Rushdie : gel des relations entre la France et l’Iran

La fatwa contre Salman Rushdie relancée par des médias iraniens

Rejoignez le projet #LaïcArt pour un Parti Laïque Citoyen et Exigeant
[clean-login-register]