Oklahoma : La Charia en plein cœur des États-Unis

Cette fois elle n’est pas d’inspiration coranique mais biblique, au cœur des États-Unis d’Amérique. L’Oklahoma n’a plus grand chose à envier à l’Arabie Saoudite même l’État Islamique ne pourrait qu’applaudir la dernière loi du parlement de cet état du centre-sud qui compte 3 600 000 habitants. Il était déjà le plus répressif en matière de lois anti-avortement, le plus meurtrier aussi avec le taux d’exécutions le plus élevé du pays devant le Texas (2,35 exécutions pour 100 000 habitants), son parlement veut maintenant d’interdire le mariage civil.

Les athées interdits de mariage

La loi House Bill 1125 adoptée par l’état interdit de fait tous les mariages civils. Les certificats seraient désormais délivrés non plus par un juge mais par un membre du clergé. La loi doit encore être examinée par le sénat américain avant d’être appliquée.

Le député Républicain Dennis Johnson, l’un des promoteurs de la loi, explique que « Le mariage n’a pas été inventé par le gouvernement, il a été institué par Dieu. Il n’y a aucune raison pour que l’Oklahoma ou quelque autre état s’implique dans le mariage. » Le mariage serait donc une affaire strictement religieuse.

Une attaque contre le mariage homosexuel

Ces propos reflètent l’extrémisme religieux qui règne en Oklahoma, un des états les plus religieux du pays, où tout ce qui n’est pas directement inspiré par textes saints est considéré comme une déviance. Soustraire le mariage à la loi des hommes pour le soumettre aux lois divines est en réalité une attaque contre le mariage homosexuel et le mouvement LGBT.

AM

Image : Wikimedia

Source THE INDEPENDENT