Pour la mémoire de nos morts : non au concert de Black M

COMMUNIQUE DE PRESSE

Laurence Marchand-Taillade, Présidente de l’Observatoire de la laïcité du Val d’Oise, Proteste contre la présence du Rappeur Black M pour les cérémonies de commémoration de Verdun Comme une ultime provocation, le comité d’organisation des commémorations de la bataille de Verdun, a demandé au Rappeur Black M de clôturer la cérémonie du 29 mai par un concert.

Ce rappeur, qui crache sa haine de notre pays dans ses chansons, qui veut « baiser cette conne de France » viendra déverser ses flots agressifs contre notre pays et ses habitants, là même où nos compatriotes ont laissé leurs vies, se sont sacrifiés, par patriotisme, pour la France et ses valeurs.

Nous avons tous un parent, un proche qui a été directement touché par cette boucherie. Est-ce bien la place de cet individu ? Est-ce ainsi que l’on honore la mémoire de nos ancêtres, en crachant sur leurs tombes par une double barbarie ? : Un concert de rap, quand le recueillement serait de mise, des paroles de haine, quand la dignité et le respect sont attendus.

Nous, Français, fiers de notre pays et de ses valeurs humanistes universalistes, avons tous une raison ici de nous sentir humiliés, parce que l’on dégrade encore un symbole fort de la Nation, de notre pays. Quand il s’agit de moments importants, comme cet événement, où le peuple doit s’unir sous les couleurs du drapeau, on ne peut pas brader le fond par la forme, sans insulter la nation toute entière.

Je demande aux organisateurs de réfléchir au sens de leurs décisions et de revenir à la raison et à plus de respect dans l’organisation de ce témoignage. Si un tel concert devait se maintenir, nous en tirions toutes les conséquences et manifesterons avec la plus grande vigueur notre désaccord.

Laurence Marchand-Taillade
Présidente de l’observatoire de la Laïcité du Val d’Oise

Laurence Marchand-Taillade Présidente
Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise

Commentaires