La BDM rencontre madame la ministre Laurence Rossignol

Anathème, anathème est-ce que j’ai une gueule d’anathème ?

Jeudi 21 Avril , Nadia Remadna accompagnée de membres du réseau laïcArt, est reçue par Laurence Rossignol, ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes.

Qu’un politique reste dans sa tour d’ivoire, on le dira déconnecté.
Qu’il se rapproche d’une association de terrain, on le soupçonnera instantanément de manipulation.
Qu’une association crève la dalle et vive, de fait, sur ce qui pouvait encore être gratté sur le budget de ses membres, ne gêne au fond que ses membres eux- même, en revanche, qu’ils se rendent coupables de frayer avec le politique et c’est l’anathème.
Les pâtes c’est comme les anathèmes, au bout d’un moment, ça va bien. Les projets, si indispensables soient –ils, ne sont pas livrés avec baguette magique, et non, les licornes ne font pas caca arc-en-ciel, on vous aura menti.( au prochain papier je déballe tout sur le Père Noël).
On ne peut pas croire en un projet, et ne pas faire le nécessaire, pour en faire une réalité. Je crois dans les projets de la Brigade Des Mères, et j’aimerais avoir les moyens de les inscrire dans le quotidien de mon pays malade.
Anathème ?
Je sais que mon pays est malade, de cette pandémie mentale portée par le Salafisme et les frères musulmans. J’ai besoin de savoir si les médecins, qui sont à son chevet sont conscients, non pas seulement de ses symptômes, mais aussi des traitements à engager… même ceux qu’ils auraient fallu engager avant-hier. On est en retard, mais de combien ?
Anathème ?
Laurence Rossignol met les mots, et les bons, sur la maladie. Elle envisage toutes les voies de guérison possible, entend et recueille les critiques les plus virulentes, non coupable mais responsable.
Anathème ?
L’avenir nous dira si au-delà d’un moment d’échange et de partage apparemment constructif, le traitement proposé par Nadia Remadna et son équipe sera retenu, en fin de casting.
En attendant ce jour, j’invite les conseilleurs, qui en l’occurrence ne sont pas les payeurs, les allergiques et orthodoxes de tout poil à nous adresser leurs dons via paypal sur le site LaïcArt.org, pas d’anathème les amis, des dons.
Merci
Stephane C-L