il y a 30 ans et plus, il y avait 2 ques­tions à résoudre :

1. la citoyen­neté de nos com­pa­triotes issue de l’immigration colo­niale (mar­ché pour l’égalité de 1983)
2. la ques­tion des lieux où ils habi­taient : les grands ensembles issus de la pen­sée fonc­tion­na­liste stu­pi­dis­sime de Le Corbusier .Ces deux ques­tions étaient mêlées nouées. j’ai atta­qué la seconde en lan­çant avec Cantal Dupart « Banlieues 89. Mitterand n’a pas tenu la pro­messe du Droit de vote des étran­gers aux élec­tions locales, les mômes fran­çais n’ont pas vu leur mère et leur père aller voter alors qu’eux pou­vaient ! Il y a une marche qui est deve­nue un mar­ché et Mitterand ne leur a pas dit à l’arrivée de la marche ce que Napoléon avait dit aux juifs : rien en tant que juif, tout en tant que citoyen ! Aujourd’hui c’est beau­coup plus grave , la frac­ture ville ban­lieue s’est com­plété de frac­tures ter­ri­to­riales et l’islam est devenu la valeur refuge de ce loupé tra­gique ! Reste une situa­tion de lai­deur un peu amé­lio­rée grâce à Borloo et une défla­gra­tion socié­tale due à la reli­gion ! Résumons il faut une bonne urba­nité pour tous et une laï­cité INTRANSIGEANTE ! Vaste pro­gramme dirait le géné­ral de Gaulle !

La suite dans mon livre à paraître le 2 Mars (l’Archipel) : il faut tout recons­truire !

Rejoignez le pro­jet #LaïcArt pour un Parti de la Société Civile

Rejoignez le projet #LaïcArt pour un Parti de la Société Civile
[clean-login-register]