Menaces sur Nadia Remadna, Sevran est devenu un Khalifa à 40 minutes de Paris

« Tu aides les mécréants », une voix anonyme menaçait hier soir Nadia Remadna, présidente de la Brigade des Mères, menace sur ses enfants aussi « On sait où tes gosses vont à l’école » ou plus grave cette menace de viol à peine voilée « Ta fille est très belle » avant de terminer par un étrange « On va t’envoyer des vraies mères musulmanes », cette dernière menace a été exécutée ce matin. En partant pour son travail, Nadia a été prise à parti en bas de chez elle par un groupe de femmes voilées brandissant des pancartes « On veut de mosquée pas des écoles », elles répondaient au message de Nadia au 20h de TF1 qui elle disait « On veut plus d’écoles pas des mosquées ». Nadia Remadna n’est pas en sécurité parce qu’elle dénonce l’islamisme. Où sont les belles voix toujours si promptes à dénoncer l’islamophobie quand une Française de confession musulmane se voit menacer avec sa famille par des salafistes ? Où sont les islamo-gauchistes toujours prêts à défendre la Musulmane voilée quand celles qui ne le sont pas subissent des pressions pour adopter les rites de l’islam radical.

Aujourd’hui Nadia Remadna défend la République et la laïcité au péril de sa vie et contre une partie de la gauche, abandonnée par une municipalité démissionnaire, et des politiques incapables d’assurer notre sécurité.

Sevran est une ville tombée entre les mains des islamistes, Sevran est devenu un Khalifa à 40 minutes de Paris. Partout l’islam radical s’est substitué à la République dans cette ville, je le redis, et je pèse mes mots : la ville de Sevran est un territoire annexé par l’islamisme, un territoire où des Français qui choisissent de ne pas se soumettre à ces nouveaux maîtres se mettent gravement en péril.

Ahmed Meguini

Commentaires

  1. fritouni

    Autant la situation de Sevran est inadmissible autant certains commentaires poussant à la guerre civile sont d’une bêtise crasse. Nous avons laissé filer la situation de certain territoire au cours des 30 dernières années, en refusant le droit de vote des étrangers, en se voilant la face (et les têtes de femmes) lorsque ces territoires se paupérisaient. Aujourd’hui il faut gérer l’urgence avec un état fort et une présence forte de la République sur ces quartiers. Mais il faut également penser à l’avenir et mettre tout les moyens sur l’éducation et la culture car c’est le SEUL moyen de lutter contre l’obscurantisme.

  2. Jean Allemand

    Ce billet est signé par un Ahmed qui vole courageusement au secours d’une Nadia elle-même exemplaire de courage et de lucidité …

    Avec tous ces Français qui , comme cette femme Alvaro , sont atteints de ce sida mental qui abolit le bon sens commun élémentaire , il est réconfortant de voir des musulmans d’origine , qui n’hésitent pas à se mouiller pour affirmer leur choix de la France et de sa laïcité contre leur coreligionnaires obscurantistes bornés …

  3. Jean Allemand

    Hoops pardon … je me suis trompé de nom dans mon commentaire sur le sida mental qui frappe la femme Hélène Adamo que j’ai appelé Alvaro par erreur seule l’origine espagnole étant identique …