Soyons nombreux à #TelAvivSurSeine !

Parisien, réveille toi ! Il n’y a pas si longtemps, un matin, des policiers parcouraient la capitale et s’ils frappaient à ta porte, c’est que tu étais un juif et que ta vie touchait à sa fin. Soixante-treize ans, à peine une vie d’homme plus tard, des centaines d’antisémites se manifestent à nouveau, ouvertement, ici à Paris, lieu d’une des plus terribles tragédies infligées à des Français par d’autres Français. Nous avions cru nous être purgé de ce mal, hélas Bertolt Brecht avait raison, ce ventre est toujours fécond et la bête semble s’enfanter elle-même. Je n’explique pas, je ne comprends pas et je ne pardonne plus, ils peuvent bien mettre les mots qu’ils veulent, changer le « Juif » par le « Sioniste », accuser Israël aujourd’hui quand hier ils dénonçaient la « juiverie internationale » . Le déferlement de haine antisémite qui s’est encore abattu sur Twitter, certainement facilité par l’anonymat et sous couvert de défense des Palestiniens, m’a totalement écoeuré. Et moi comme l’idiot qui regarde le doigt quand on lui montre la lune, je leur répétais « pas d’amalgame, pas d’amalgame », parce que je ne voulais pas admettre qui ils étaient vraiment. Ce sont les mêmes qui pensent que Charlie a « joué avec le feu », que le 11 septembre est un coup de la CIA, qui crient à l’amalgame quand on dénonce l’islamisme ; non ils ne se trompent jamais de cible les antisémites, il pervertissent les mots et l’histoire, ou le talent d’un bourreau qui se maquille en victime. Le 13 aout prochain, soyons nombreux à Tel Aviv sur Seine, sans colère, sans drapeaux et sans slogans, nous ferons la fête, nous célèbrerons les femmes et les hommes de paix qui œuvrent pour un monde meilleur. Faisons de cet événement une immense fête de la fraternité.

Ahmed Meguini