“Bianco Démission ! T’as trahi ta mission”

Le premier rassemblement à l’initiative de #LaïcArt pour demander la démission de Jean-Louis Bianco de l’Observatoire de la Laïcité. Pour mieux comprendre retrouvez l’article de Jérôme-Olivier Delbe Laïcité : votre avenir se joue sans vous et les propos tenus par Jean-Louis Bianco sur France Culture qui explique tranquillement que “Charlie Hebdo dit bien pire” que le rappeur islamiste Médine.

Ahmed Meguini

“Le décret est tombé. Vous êtes condamnée à la peine capitale. C’est désormais une question d’heures”

Voilà le message qu’a reçu Laurence Marchand-Taillade membre du bureau national du Parti Radical de Gauche (PRG) et Présidente de l’Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise. Cette menace a été envoyée deux jours après son expulsion d’un meeting de l’UOIF à Paris alors qu’elle condamnait les invitations répétées d’islamistes, parmi les plus haineux envers la France. Un mail de menace reçu le lundi 8 février, soit le lendemain de sa présence à un deuxième meeting de cette organisation islamiste à Lille.

Le réseau LaïcArt demande à ce que tous les moyens soient mis en œuvre afin d’identifier et de traduire en justice les responsables de cette menace. L’État Français a justifié la constitutionnalisation de l’État d’urgence par la sécurité et la lutte contre le terrorisme : voici une occasion concrète de démontrer l’utilité de cette mesure. Ces menaces visent à intimider les Français qui voudraient s’engager dans la protection de nos valeurs et de notre mode de vie.

L’UOIF et ses membres les plus radicaux sont aujourd’hui les interlocuteurs privilégiés de l’Observatoire de la Laïcité, par la volonté de son président Jean-Louis Bianco et contre l’avis de plusieurs des membres de cet Observatoire.

Contrairement à ce qui a été publié sur le site l’Express hier, Laurence Marchand-Taillade n’est pas « une responsable politique pro-laïcité », parce qu’en France ça n’existe pas, s’il y a bien des gens qui luttent contre la Laïcité, ceux qui la défendent ne sont que des citoyens accomplissant leur devoir.

Rejoignez le projet #LaïcArt pour un Parti Laïque Citoyen et Exigeant
[clean-login-register]

Ahmed Meguini

Baraka City au salon UOIF 2013 : “derrière, la vraie façade c’est l’Islam”

C’était en 2013 et grâce à cette fabuleuse machine à remonter le temps qu’est le web et de braves anonymous qui ont attiré mon attention : voici une interview édifiante de Mouslim Voyage à la “rencontre annuelle des Musulmans de France” organisée par l’UOIF au Bourget. Baraka City se présente comme une organisation humanitaire islamique, comme récemment dans le supplément de Canal+ mais selon les mots de son président en 2013 : “On dit que Baraka City c’est l’eau c’est la vie etc, mais derrière sa vraie façade c’est l’Islam”

Pourquoi la vraie façade est derrière ?

Pour mémoire, l’association Coexister soutenue par l’Observatoire de la Laïcité de Jean-Louis Bianco a clôturé son compte à la banque CIC en solidarité avec Baraka City. Cette association islamiste a vu ses comptes clôturés par la Société Générale et le CIC en raison de ses activités troubles. La propagande d’un Islam politique par Baraka City a attiré l’attention des services de renseignements français. Cette organisation fait l’objet d’une surveillance bien antérieure à l’émission de Canal +

11205578_10208680932443291_5018151741426236700_n-2

Pour vous engager et vous battre contre les fanatiques et les tartuffes de la laïcité c’est ici :

Rejoignez le projet #LaïcArt pour un Parti Laïque Citoyen et Exigeant
[clean-login-register]

Ahmed Meguini

“La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil”

Il y a un an et trente jours nous étions tous Charlie. Notre idéal de liberté était grièvement blessé sous les balles de fanatiques islamistes désireux de “crucifier les laïcards comme au Golgotha”, comme l’écrit le rappeur Médine dans son titre “Don’t Laïk”. “Je scie l’arbre de leur laïcité avant qu’on le mette en terre”, ajoute-t-il. Ce 7 janvier 2015, des branches de cet arbre se sont écrasées avec fracas. C’est ainsi que nous avons enfin vu ce que leur ombre rassurante et protectrice nous avait fait oublier.

“La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil” disait René Char et nous avons enfin clairement perçu, dans les jours qui ont suivi ces événements, la présence d’un ennemi déterminé à abattre des idées honnies, celles de la démocratie, de la liberté, de l’égalité, du droit des femmes, de la laïcité.

Au mois de novembre 2015, la violence des fous d’Allah a frappé une nouvelle fois Paris dans toutes les composantes de sa diversité, en une veille de week-end, ce moment privilégié consacré aux partage, aux échanges, aux rires qui dépassent l’entre-soi. Mais passé la stupeur, la sidération face à l’intolérable et en considérant notre arbre douloureusement amputé, force est de reconnaître l’essentiel : un arbre ne meurt pas tant que persiste une sève vivace circulant dans son tronc. Notre chagrin, nos élans de solidarité, nos indignations l’ont prouvé à ce moment-là. Car nous sommes cette sève, nous tous : croyants, non-croyants, désireux de vivre ensemble. Et libres.

Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la Laïcité, est donc depuis quelque mois au coeur d’une polémique provoquée par une tribune intitulée “Nous sommes Unis”, qu’il a co-signé au lendemain des attentats du 13 novembre aux côtés du CCIF, de Nabil Ennasri, réputé proche des Frères musulmans, président du Collectif des musulmans de France (CMF) à l’attitude envers l’antisémitisme pour le moins ambigue et du rappeur Médine sus-cité.

Mis en cause au sein même de son institution comme au plus haut de l’état, celui qui a déclaré : “la tonalité générale nous permet de dire que la France n’a pas de problème avec sa laïcité” s’est défendu d’un quelconque dérapage dans cette alliance contre-nature passée entre le gardien symbolique de l’arbre laïque français et des islamistes intégristes. Interpellé sur France Culture sur les paroles de “Don’t Laïk” du rappeur Médine, co-signataire du texte “Nous sommes Unis”, Bianco déclare : “Si on estime que c’est condamnable… ‘Charlie Hebdo’ dit bien pire, ‘Charlie Hebdo’ dit bien pire pour les catholiques, pour les musulmans, pour les intégristes et ils ont bien le droit de le dire, on est dans un régime de libertés.” Charlie dit bien pire ? Charlie provoque. Charlie a toujours provoqué. Charlie dénonce les particularismes . Charlie utilise la satire pour dénoncer l’essentialisme. Médine quant à lui utilise les mots et sa prose pour revendiquer sa différence et de fait, mieux rejeter notre socle commun au profit de la pensée communautariste. Il prône la scission au coeur de la République. Il prône la Charia. Ce type d’alliance ne peut-être que mortifère. On ne s’allie pas à celui qui veut nous voir à terre. Et nous sommes nombreux à le penser. Nous devons passer à l’étape suivante : nous positionner, et réfléchir à ce que peut être notre union.

“Nous”… Dans l’idéal, ce serait le rassemblement de toutes les bonnes volontés autour de nos convictions partagées, et autour de la certitude que nous pouvons encore agir pour sauvegarder notre vision de la laïcité. Nous, c’est dès aujourd’hui et ce sera demain.

On peut mettre plein de choses dans ce mot : “nous”. Ces quatre lettres ont une force incroyable, de celle qui peut soulever par sa force un projet, un idéal, une idée. Quelle puissance possède l’union des volontés combinées tendant vers un même objectif ! Et quel désarroi de constater que ce “nous” est aujourd’hui davantage utilisé à diviser et à opposer, à marquer ce qui sépare une communauté de personnes de celles qui l’entourent. Mais si on réapprenait à penser collectif ?… Car l’arbre laïque, l’arbre humaniste, c’est vous, c’est moi. Nous en sommes la sève, source de vie et de croissance harmonieuse. Et c’est là que peut résider au fond notre responsabilité de croyant, d’athée, de femme, d’homme. D’être humain. Nous devons affirmer haut et fort que nous croyons à la possibilité d’un destin commun. Nous devons replacer la cohérence au coeur même de la parole politique*. Nous devons continuer à prôner les valeurs d’un universalisme qui nous rassemble. Nous devons l’affirmer tranquillement et fermement. Pour qu’on nous entende. Pour qu’on nous écoute. Nous devons être exigeants. Pour faire vivre notre arbre.

CocoRoche

* #Laïcart organise un rassemblement le 11 février pour réclamer la démission de Jean-Louis Bianco à 18h30 à l’Observatoire de la Laïcité.

C’est qui le mec en blanc à côté de Jean-Louis Bianco ?

Pourquoi et comment est-il possible que le Président de la République, capable de refroidir durablement ses relations avec le Vatican au nom de laïcité et du fait que ce micro État religieux refuse un ambassadeur au motif que ce dernier est homosexuel, n’ait aucune influence sur le président de l’Observatoire de la Laïcité en France qui se fourvoie avec des islamistes, antisémites, sexistes et homophobes au nom de cette même laïcité ?

Pour mémoire le pape avait dit en parlant du massacre de Charlie Hebdo perpétré par des terroristes islamistes : “Si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s’attendre à un coup de poing, et c’est normal.”

Jean-Louis Bianco, lui, a déclaré hier que Charlie Hebdo “dit bien pire” que le Rappeur Medine qui appelle dans un de ses textes “à crucifier les laïcards”

Rassemblement pour la démission de Jean-Louis Bianco Jeudi Prochain :

Par Céline Pina sur FB

Pour Jean-Louis Bianco, "Charlie hebdo est pire que le rappeur Médine."On a envie de lui répondre que la plupart de…

Posté par Céline Pina sur vendredi 5 février 2016

Pour signer la pétition pour la démission de Jean-Louis Bianco : https://www.change.org/p/manuel-valls-m-jl-bianco-doit-démissionner-de-la-présidence-de-l-observatoire-national-de-la-laïcité

Pour vous engager et vous battre contre les fanatiques et les tartuffes de la laïcité c’est ici :

Rejoignez le projet #LaïcArt pour un Parti Laïc Citoyen et Exigeant
[clean-login-register]

Ahmed Meguini

[Vidéo ] pour Jean-Louis Bianco : “Charlie Hebdo pire que le rappeur (islamiste) Médine”

C’est tout bonnement incroyable, les mots manquent mais je vais essayer.

Jean-Louis Bianco est le président de l’Observatoire de la Laïcité placé sous l’autorité du Premier Ministre, il est aussi Conseiller spécial auprès de Ségolène Royal. Ce Matin sur France Culture, sans approuver les propos de “Médine”, il trouve que le journal satirique Charlie Hebdo, qui critique par l’humour toutes les religions, “dit bien pire” Je vous laisse juger :

[evp_embed_video url=”http://laicart.org/wp-content/uploads/2016/02/bianco.mp4″ loop=”true”]

Médine est un rappeur look salafiste qui s’est fait connaitre pour un titre “Don’t Laïk”extrait :

Je porte la barbe j’suis de mauvais poil 
Porte le voile t’es dans de beaux draps 
Crucifions les laïcards comme à Golgotha 
Le polygame vaut bien mieux que l’ami Strauss-Kahn

Il se présente lui même dans ce même morceau :

Au croisement entre le voyou et le révérend 
Si j’te flingue dans mes rêves j’te demande pardon en me réveillant 
En me référant toujours dans le Saint-Coran 
Si j’applique la Charia les voleurs pourront plus faire de main courante

Le clip don’t LaïK :

https://www.youtube.com/watch?v=E7B45h_lAEk

Je suis toujours Charlie et vous ?

Ahmed meguini

Pour signer la pétition pour la démission de Jean-Louis Bianco : https://www.change.org/p/manuel-valls-m-jl-bianco-doit-démissionner-de-la-présidence-de-l-observatoire-national-de-la-laïcité

Pour vous engager et vous battre contre les fanatiques et les tartuffes de la laïcité c’est ici :

Rejoignez le projet #LaïcArt pour un Parti Laïc Citoyen et Exigeant
[clean-login-register]

Par Céline Pina sur FB

Pour Jean-Louis Bianco, "Charlie hebdo est pire que le rappeur Médine."On a envie de lui répondre que la plupart de…

Posté par Céline Pina sur vendredi 5 février 2016

sur Twitter