Aujourd’hui nous étions une petite délégation, à venir d’un peu partout en Île de France pour soutenir et apporter un peu de réconfort à Nadia Remadna, après les menaces qu’elle a reçues. Je crois pouvoir dire au nom de ce petit groupe informel que c’est Nadia qui nous apporté énormément de réconfort. L’énergie fascinante d’une femme admirable de courage, de ténacité et de sa bienveillance exigeante, une femme, une militante et malgré les désillusions la lionne du 9-3 se bat pour la République avec plus d’ardeur que l’ensemble de notre classe politique et plus de vaillance qu’une division de cavalerie. Là voilà menacée aujourd’hui, comme tant de nos amis avant elle et soyons en certains, encore beaucoup suivrons parce que nous taire n’est pas une option. Nous ne pouvons pas céder face aux menaces. « Notre héritage n’est précédé d’aucun testament » écrivait René Char ; celui dont je vous parle nous accable et, comme vous, j’ai encore du mal à croire que nous avons à défendre la République au péril de nos vies.

Célébrons la fraternité le dimanche 17 avril à 14h au parc de la Poudrerie à Sevran

Ahmed Meguini