Vincent Cespedes : Néorésister, faire gagner le parti de la société civile

Néorésister,
Mettre à jour les enflures, à neuf le futur, à terre nos vieux démons.
Néorésister,
Par une politique asymétrique, faire gagner le parti de la société civile : bris d’hypnoses, laïcité généreuse, bien commun, émancipation.
Néorésister,
Contre ceux qui brandissent l’islamophobie pour couvrir l’islamisme ; ces pervers de la lutte des “races” qui pensent avec les catégories coloniales et réactivent les hiérarchies indigènes en prétendant les combattre.
Néorésister,
En créant du “nous” dans des rassemblements de liesse, de parole et d’espoir, en bâtissant des ponts de cultures à cultures, d’âges à âges, de quartiers à quartiers, de ponts à ponts.
Néorésister,
Contre les ventriloqueurs des auteurs du passé – cette poignée d’hommes indétrônables qui bouchent l’horizon du faire et du dire – ; contre les aboyeurs catastrophistes qui font davantage partie du problème que de la solution.
Néorésister,
En calmant les frénésies stériles, en freinant la productivité inflationniste, en retrouvant le sens de la Terre, du vent, du silence, des étoiles, et la lenteur souveraine des cœurs qui savent devenir féconds.
Néorésister,
En regardant le monde depuis 1605 ou Neptune comme depuis toi et moi, ici et là, pas encore et déjà ; en décelant en tout prodige humain la part d’amateurisme noble et d’artisanat.
Néorésister,
Contre les inspections humiliantes et l’hystérie servile étalant ses autoportraits ; au-delà de la peur des nombres et des nombrils, du différent en soi répercuté par l’autre, de l’engagement, de la santé contagieuse et de la légèreté.
Néorésister,
En n’acceptant pas d’être “sauvés” par n’importe quels moyens ni par n’importe quels sauveurs ; en remontant les fleuves, en vérifiant les sources, en distinguant clairement le lyrique du réel, le censé du sensé.
Néorésister,
Pour accomplir ensemble ce qu’on assure vouloir, et pour oser de tout son corps ce qu’on aime à penser.

Rejoignez le projet #LaïcArt pour un Parti de la Société Civile
[clean-login-register]

Initialement publié dans le Huffingtonpost

Commentaires

  1. anne-marie carmant

    Et en plus il a vraiment de beaux yeux!

  2. anhtu

    Cela reflète assez bien l’esprit de Laïcart. Nous nous donnons les moyens humains et essayons de nous sauver par nous même avec, je crois et je l’espère générosité, ouverture mais aussi rigueur.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *